Le bleu de prusse dans la création

Le bleu de prusse En 1706, le bleu de Prusse est découvert accidentellement par le fabricant de couleurs Johann Jacob Diesbach dans un laboratoire à Berlin. D’après le chimiste allemand Stahl, Diesbach essayait de produire un pigment rouge carminé à base d’insecte cochenille et d’alun. Habituellement, il faisait bouillir des cochenilles finement pulvérisées dans de l’eau, puis il rajoutait de l’alun, du sulfate de fer et de la potasse. Un jour, qu’il était à court de potasse, il en emprunte…

Continuer à lire