L’aigue-marine

L’aigue-marine est une variété du béryl, une cousine de l’émeraude.

Précieux minéral des roches volcaniques, surtout au Brésil, est constituée de cuivre, de silice, d’aluminium, de fer et de béryllium. Elle présente un bel éclat ainsi qu’une superbe teinte qui se décline de l’azur transparent au lagon en fonction de l’oxydation du fer qui la compose. Ils en existent donc du bleu, au vert pastel à bleu transparent.

On prétend que son pouvoir se manifeste au mieux, si on la plonge dans de l’eau, exposée aux rayons du soleil. Elle est réputée pour calmer les vagues et garder les marins en sûreté lorsqu’ils naviguent. Les grecs y gravaient Poséidon pour améliorer la protection.

Le travail de cette pierre a une dureté, sur l’échelle de Mohs, de 7½ à 8. Elle a également un tas de vertus (se référer à la lithothérapie). Je vous en cite une : elle renforce l’amour naissant. Elle est fréquemment offerte en bague de fiançailles.

Partager cet article :