Les boucles d’oreilles ses origines

Les boucles d’oreilles ses origines

A l’origine le perçage est une des formes connues de modification du corps les plus vieilles, possédant de nombreuses références artistiques à travers un grand nombre de cultures mondiales. C’est en Mongolie, qu’on a retrouvé les plus vieilles boucles d’oreilles en pierre de jade datant de 7500 ans/8000 ans av. J.-C.

À la fin des années 1960, le perçage a commencé à faire des incursions parmi les hommes à travers l’état d’esprit hippie et les communautés gaies. À la fin des années 1970, le perçage en amateur, quelquefois avec des épingles, est devenu populaire dans la communauté punk. La tendance pour les artistes de musique populaire masculines d’avoir les oreilles percées a aidé à établir une mode pour les hommes. Cela a été plus tard adopté par beaucoup d’athlètes professionnels. Les hommes britanniques ont commencé à se percer les deux oreilles au cours des années 1980.

Puis, les perçages multiples dans une ou dans les deux oreilles ont émergés en Amérique traditionnelle. Initialement, la tendance pour les femmes était de porter un ensemble de deux boucles d’oreille dans les lobes des deux oreilles, tandis que pour les hommes, il s’agissait de porter deux boucles dans un même lobe. Les styles asymétriques avec de plus en plus de perçages sont devenus populaires, menant finalement à la tendance du perçage de cartilage.

Il existe différents types de boucles d’oreilles. Pour les percées on va avoir les puces ou clous, les anneaux, les crochets, les dormeuses, les chaines d’oreille. Pour les non percées on va avoir les clips, les systèmes à vis, les aimants, les boucles d’oreilles encollables, les agrafes d’oreille, les bagues d’oreilles.

boucles d'oreilles pendantes

Partager cet article :