֎ Parlons Rudraksha

Le rudraksha aide à détruire les négativités, à surmonter les obstacles sur le chemin de l’éveil.

Où trouve-t-on les graines de rudraksha ?

L’arbre de la Rudraksha, du nom botanique elaeocarpus angustifolius ou « cerisier bleu » se forme à l’état naturel ou dans les plantations durables. Il produit de petit fruit bleu ressemblant à de petites baies. C’est de ce fruit que l’on extrait la précieuse graine, puis la faire sécher.

Cultivées en Asie tropicale : Inde, Népal, Himalaya, en Malaisie, au Skri-lanka, à Madagascar, jusqu’en Australie.

Quelle est la légende du rudraksha ?

Le nom Rudraksha provient de la mythologie hindou, signifiant « les yeux de Shiva ». Shiva est le dieu hindou portant bonheur et ayant toujours sur lui un collier de Rudraksha. Car lors d’une de ses méditations, Shiva eut une vision des souhaits et des souffrances du monde qui le fit pleurer. Une larme tomba sur le sol et donna naissance à un arbre dont les graines sont aussi appelées larmes de Shiva ou Rudraksha. Afin d’apporter un peu de paix et de sérénité sur terre.

Quel bienfait apporte le rudraksha ?

Il est reconnu auprès de plusieurs chercheurs en Inde, en Europe et aux Etats Unis, que ces graines sont bénéfiques pour la santé. En effet,  leurs potentiels électromagnétiques et chimiques ont été démontré. Ces graines sont constituées de carbone d’hydrogène d’azote et d’oxygène. Elles vont donc agir sur le système nerveux et ainsi réduire stress, anxiété, dépression.

Également, il aide à purifier la parole, les actes et à trouver la paix intérieure. Ces graines favorisent également les capacités de concentration, elles sont beaucoup utilisées par les pratiquants de méditation, les chercheurs spirituels et les yogis dans leur pratique. Bouddha, le dalaï-lama, Gandhi portaient tous des chapelets de Rudraksha. Souvent représentées sous forme de chapelets autour du cou.

Les écritures disent que les graines de rudraksha sont des objets sacrés, car elles sont emplies de shakti (pouvoir spirituel).

Quelle particularité physique a la graine de rudraksha ?

La graine de rudraksha a plusieurs faces, appelé « mukhi ». On peut en trouver jusqu’à 14 faces. La plus courante est celle à 5 faces, appelée « panchamukha », représente les visages de Shiva, elle prolongerait la vie, donnerait paix et force intérieure. On l’utilise généralement pour la confection des colliers, des chapelets Mâlâ en Asie. Celle à 6 faces est liée à la planète Mars et au dieu de la guerre « Kartikeya ». Elle apporterait de la stabilité et aiderait dans les combats intérieurs : fatigue, obésité, arrêt du tabac, maladie.

La valeur et la signification de la graine varie donc selon le nombre de face qu’elle possède. Moins il y a de faces, plus est sont rares et coûteuses. Leurs prix varient selon leurs diamètres et leurs qualités. Sa taille varie entre 3 mm et 40 mm, une fois séchée elle a une durée de vie très longue sur plusieurs générations.

Quelle couleur de rudraksha ?

Il existe 4 couleurs distinctes blanc, rouge, jaune et noir, liées aux castes de leur origine hindouisme.

– Le blanc correspond au « brâhmanes » : prêtres, enseignants et hommes de loi.

– Le rouge correspond au « kshatriya » : princes, administrateurs et militaires.

– Le jaune correspond au « vaishya » : artisans, commerçants, hommes d’affaires, agriculteurs et bergers.

– Le noir correspond au « sudra » : les serviteurs.

Les rudrakshas les plus courants sont rougeâtres ou noirs. Les rudrakshas blancs symboles de pureté et dorés symboles d’acquisitions de richesses sont rares.

J’ai pensé moi-même à peindre, teindre les graines de rudraksha, le résultat est très réussi, vous en trouverez des roses, bleues. Tous les couleurs sont réalisables, me faire la demande.

Comment portez le rudraksha ?

Il est possible de porter une perle unique ou plusieurs perles enfilées sur le même fil. Si elles sont aux nombres de 9, cela correspond au chapelet de Rudraksha hindou qui est utilisé pour la prière, adressées aux 9 divinités correspondant aux 9 planètes du système astrologique asiatique. Cette tradition du collier aux neuf graines assure l’aide constante de ces divinités et harmonise, en soi les influences planétaires. En méditation ou pratique du yoga, les chapelets Mâlâ de Rudraksha sont très souvent utilisés pour favoriser la relaxation, munis d’une pierre naturelle ou d’un pompon pour l’équilibre spirituel.

 

 

Partager cet article :